Érythrée à l’honneur

Pays à l’honneur : l’Érythrée :

Présentation générale sur Youtube

Chaque semaine, Esma vous propose une focale sur un pays d’Afrique à travers un point historico-politique, culturel, ainsi que le portrait d’une personnalité liée au pays.

L’Érythrée est un pays de 6 millions d’habitants de la corne de l’Afrique qui a pris son indépendance de l’Éthiopie en 1993. Le Président Issayas Afeworki, à la tête du gouvernement depuis l’indépendance a instauré un régime avec un parti unique, sans élections, une économie centralisée avec un rôle prépondérant de l’État et une forte restriction de la liberté de la presse, qui amène les observateurs à désigner l’Érythrée comme « La Corée du Nord d’Afrique ». Sur le plan économique, l’Érythrée est un des pays les plus pauvres du monde avec un PIB estimé à 4,7 milliards de dollars, malgré des ressources naturelles comme l’or, le zinc ou le potassium.

📖 Le point historique 📖

️De la séparation de l’Éthiopie à l’indépendance

Alors que l’Éthiopie a repoussé la tentative d’invasion par l’Italie en 1896, l’actuelle Érythrée a été conquise par l’Italie entre 1882 et 1885, et unifiée dans un ensemble colonial en 1890. A la conquête italienne de l’Éthiopie en 1936, l’Érythrée devient une partie de l’Afrique orientale italienne aux côtés d’une partie de l’actuelle Somalie et de l’Éthiopie. A la libération par les Alliés en 1941, l’Éthiopie redevient de facto souveraine, alors que l’Érythrée est administrée par le Royaume-Uni jusqu’en 1952, moment où l’ONU approuve l’annexion de l’Érythrée par l’Éthiopie, qui étaient autrefois réunis dans une même entité politique dans le royaume d’Éthiopie.

Cette annexion provoque des résistances en Érythrée, et l’organisation de luttes armées à travers le Front de libération de l’Érythrée (FLE) qui lance ses premières opérations militaires en 1961 contre l’armée éthiopienne. Le mouvement gagne largement en popularité notamment auprès des paysans, si bien que l’Éthiopie décrète la loi martiale en Érythrée en 1971. Des divergences au sein du FLE causent des conflits internes au mouvement d’indépendance érythréens, et deux factions s’affrontent dans les années 1970. La nouvelle branche issue de la scission, le Front populaire de libération de l’Érythrée (FLPE) de l’actuel président, Issayas Afeworki prend le dessus, et continue à faire face au Derg, la junte militaire d’Éthiopie, soutenue par l’URSS.

C’est finalement le renversement du Derg par le Front de libération du peuple du Tigré (autre province de l’Éthiopie) en 1991, qui ouvre la porte aux pourparlers de paix entre le gouvernement provisoire de l’Éthiopie et le FLPE. L’Érythrée est alors autorisée à organiser un référendum qui aboutit à l’indépendance du pays le 28 mai 1993.

 🎨 Point Culture 🎨

L’Érythrée compte parmi ses habitants autant de musulmans (sunnites) que de chrétiens (monophysites).

Son architecture reflète la variété ethnique qui caractérise ses différentes régions, et ce, en plus de l’architecture arabisante du vieux centre ottoman de la ville côtière de Massawa et le riche patrimoine architectural moderniste de la ville d’Asmara issu de la colonisation italienne.

En Érythrée, il est important de respecter les coutumes locales et la cérémonie du café est une tradition incontournable dans le pays. Il est de coutume de boire au moins trois tasses avant de prendre congé et partir avant serait considéré comme une impolitesse.

La danse tient également un rôle très important au sein de la société érythréenne. Elle marque les grands événements de la vie et traditionnellement, elle permettait aux jeunes hommes et aux jeunes filles de se rencontrer et aux guerriers de faire la démonstration de leurs prouesses.

📷  Portrait d’une personnalité 📷 : Issayas Afewerki

Issayas

Président de l’Érythrée depuis l’indépendance du pays en 1993, Issayas Afeweki est passé du statut de héros de trente ans de guerre de libération à celui de dictateur.

Afeweki est né en 1946, à Asmara, la capitale Érythréenne. Après des études d’ingénieur en Éthiopie, il rejoint le Front populaire de libération de l’Érythrée (FPLE) en 1970 qui mène la lutte pour l’indépendance de l’ancienne colonie italienne, fédérée à l’Éthiopie par l’ONU en 1952 et annexée par cette dernière en 1962.

À son indépendance, le 24 Mai 1993, l’Érythrée est vue comme un modèle d’espoir en Afrique. Cependant, l’enthousiasme s’évapore très vite avec l’instauration d’un régime à parti unique, sans élections.

Le président érythréen, admirateur de Mao depuis qu’il a suivi une formation politique en Chine durant la révolution culturelle, renforce le pouvoir du parti unique et depuis, l’Érythrée dispute à la Corée du Nord la dernière place des classements en matière de liberté de la presse et ce, en particulier après la deuxième guerre avec l’Éthiopie ( de 1998 à 2000 ).

Amnesty International décompte aujourd’hui plus de 10 000 prisonniers politiques et le rapport du Haut- Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme en Juin 2015 a fait état de violations systématiques des droits humains les plus fondamentaux, commises sous sa responsabilité.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :