Sao Tomé et Principe à l’honneur – présentation

Une fois de plus, les Etudiants de Panthéon-Sorbonne pour les Mondes Africains vous emmènent vers des destinations peu connues de tous et aujourd’hui c’est Sao Tomé et Principe qui est à l’honneur. Le pays est aussi connu sous le nom des « îles chocolat », un nom alléchant mais qui cache une réalité historique effroyable. Archipel au large du Golfe de Guinée, le pays évoque de part ses paysages un paradis verdoyant. Petit pays comme le chante Césaria Évora n’a rien à envier aux grands, une histoire douloureuse, une indépendance flamboyante et un avenir radieux, ESMA vous présente Sao Tomé.

Saint-Thomas et l’île du Prince, l’appellation en langue française pour le plus petit pays en Afrique après les Seychelles, est un archipel composé de deux grandes îles principales ainsi que plusieurs petits îlots pour une surface totale de 1000 km2. Ses langues officielles sont le saotomense, le principense et le portugais. Sa capitale se situe sur l’île principale et est éponyme de cette dernière: Sao Tomé.

46506063_2255603261390746_2621340900072095744_n

De l’esclavage, le travail forcé à l’indépendance

L’archipel fut abordé par les portugais Joâo de Santarém et Pedro Escobar en 1471 le jour de la saint Thomas (d’où le nom) et il accueille très rapidement des chrétiens protestants fuyant l’inquisition. Rapidement ces derniers se mettent en contact avec les royaumes africains voisins pour développer un réseau commercial dynamique. De Porto arrivent des marchandises échangées contre des esclaves à Elmina sur la Côte d’Or (Ghana actuel) et la même opération est reproduite avec le royaume Kongo voisin. Les esclaves passaient le plus clair de leurs temps à travailler, ils étaient ni nourris, ni vêtus, ni logés par les colons, besoins pour lesquels ils devaient y pourvoir grâce à la luxuriante nature. Ils servaient à l’exploitation de la canne à sucre, du café et du cacao; des produits exportés au Portugal : c’est les prémices du commerce triangulaire. En 1871 l’esclavage est aboli sur l’archipel, le travail forcé prend alors le relais dans les Rosas, des exploitations agraires tenues par des Portugais qui emploient beaucoup de déportés du Cap-Vert, de l’Angola et du Mozambique.

Indépendants depuis 1975 suite aux accords d’Alger entre le mouvement indépendantiste MLSTP et les autorités portugaises, le pays a connu une longue période de régime unique de type marxiste. En 1991, une fois les changements constitutionnels entrepris l’année précédente qui inclut multipartisme et séparation des pouvoirs, la démocratie s’installe durablement malgré quelques tentatives de putschs.

les îles et les îlots qui composent l’archipel sont issus de formations volcaniques,d’ailleurs le point culminant est un volcan :Pico de Sao Tomé (2000 m d’altitude). Les 1000 km2  sont recouverts environs par 30% de forêts. L’île  principale, Saô Tomé, à titre d’exemple ne comporte qu’une ville de 50 000 habitants : la capitale Sao Tomé, et une douzaine de villages qui n’excédent guère 15 000 habitants.

La structure administrative plutôt centralisée, n’est pas de la même ampleur que les pays proches tel que le Ghana. C’est un État qui prend la forme d’une république unitaire, régime semi-présidentiel dont les pouvoirs sont répartis entre la présidence et le gouvernement pour l’exécutif, au parlement pour le législatif et à la cour suprême pour le judiciaire. L’Etat est depuis 1975 – année de son indépendance – dans l’Union Africaine et de l’Organisation des Nations-Unis.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Etat actuel de Sao Tomé e Principe

D’un point de vue socio-économique, l’archipel est un pays pauvre au niveau de vie faible.  Jadis son économie était bâtie sur le commerce du cacao et du café, des secteurs qui ont eu le vent en poupe depuis l’indépendance. Il est à noter que depuis l’indépendance,  Sao Tomé et Principe tend à renverser la tendance depuis la découverte de quelques gisements pétroliers. Un effort est aussi mis sur le développement du tourisme et de l’agriculture. Le cacao et le café de l’île sont réputés dans le monde pour leurs degrés de raffinement.

Le gouvernement santoméen fait de l’éducation une priorité sur l’archipel et les efforts ont porté leurs fruits puisque les dernières statistiques indiquent 95% des populations de 15 ans alphabétisés. Il reste tout de même plusieurs chantiers à mener tels que la réhabilitation de plusieurs écoles et la formation supérieure est  actuellement insuffisamment développée. La santé est précaire dans le pays, il y a peu d’hôpitaux eux-mêmes peu équipés, ajoutons à cela les problèmes d’accès à l’eau et l’accès aléatoire à l’électricité, les problèmes sont nombreux. Sur ce domaine les aides internationales se multiplient et sont accompagnées de plan de développement qui présagent un avenir prometteur.

En bref sur les îles chocolats, malgré des conditions de vie compliquées, une situation économique mauvaise, une histoire douloureuse, le pays peut se targuer d’avoir une biosphère exceptionnelle qui lui vaut le surnom des îles du milieu du monde. Par ailleurs, c’est un État exemplaire en matière de démocratie, et la découverte récente de gisements de pétrole ainsi que l’accent mis sur le développement du tourisme présagent un avenir prometteur.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour en savoir plus sur les îles chocolat:

UNESCO > http://www.unesco.org/new/en/natural-sciences/environment/ecological-sciences/biosphere-reserves/africa/sao-tome-and-principe/the-island-of-principe/

BANQUE MONDIALE > https://donnees.banquemondiale.org/pays/sao-tome-et-principe
ONU > https://gadebate.un.org/fr/73/sao-tomé-et-principe
https://www.un.org/development/desa/dpad/least-developed-country-category-sao-tome-and-principe.html
Union Africaine > https://au.int/fr/countryprofiles/democratic-republic-sao-tome-and-principehttps://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/sao-tome-et-principe/
République de Sao Tomé et Principe > http://www.sao-tome.st/
Constitution de la République de Sao Tomé et Principe > http://www.wipo.int/wipolex/fr/text.jsp?file_id=180006

Vous pouvez aussi découvrir le dernier pays à l’honneur développer par nos rédactrices et rédacteurs:

Fiche présentation
Fiche point historique
Fiche point culture
Portrait

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :