Arts visuels et cinéma : l’édito

L’édito de Jessy Calenga Mudiay

« Dans les rues de Kinshasa, l’art est une urgence ». Cette phrase apparaît sur l’affiche du film français Système K réalisé par Renaud Barret et sorti en 2020. Le film met en avant un groupe d’artistes, le Système K, qui use d’objets divers tels que des machettes, des douilles afin de créer une œuvre lumineuse ou des performances musicales et plastiques. Par le biais de leur art, ils décrivent et décrient sans retenue la réalité déliquescente de la République démocratique du Congo. Avec leur art, ils dénoncent. Autrement que par le discours, ils militent. 

Il va bien évidemment sans dire que tout art n’a pas vocation à être militant. En effet, la noblesse de l’art réside dans le fait que son activité n’est pas emmaillotée par une quelconque contrainte. L’artiste s’adresse aux sens et aux émotions, en agissant de manière délibérée et ingénue. Et la perception de son art varie selon les époques et les lieux. Son appréciation diffère selon les cultures, les traditions et les continents. 

C’est dans cette perspective que le sixième journal d’ESMA se place en abordant le thème des arts visuels et du cinéma en Afrique. Nos rédacteurs se sont attachés à traiter de sujets divers allant de la photographie aux scarifications en passant par le cinéma en Afrique. Le tout en appréciant et critiquant ces différents types d’art de manière objective et subjective. Objective, puisqu’un effort de réflexion et de démonstration scientifique s’impose. Subjective, puisque la multiplicité d’origines et  de parcours académiques qui façonnent ESMA  a probablement entraîné une appréciation qui différerait d’un auteur à un autre. 

Sans vouloir prétendre à l’exhaustivité, cette sixième édition est un condensé d’articles instructifs qui aident à situer la place de l’Afrique dans le paysage de l’art visuel. Nous espérons qu’à la lecture de ce journal, vous découvrirez des facettes de cet art tel qu’il est produit sur le continent africain, ainsi que quelques-unes des  problématiques qu’il soulève.


Jessy Calenga Mudiay, étudiant en Master de droit international et européen
Coordinateur du Journal d’ESMA n°6 : Arts visuels et cinéma

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :