Le coupé-décalé : le rayonnement d’une musique ivoirienne pacificatrice

La Jet Set, groupe de chanteurs ivoiriens à l’origine du coupé-décalé, est créé en 2001. Dans ce groupe, il y a notamment Douk Saga, de son vrai nom Stéphane Doukouré Hamidou, reconnu comme ayant eu une grande influence sur la culture musicale africaine. C’est en 2002 que ce nouveau genre musical fait son entrée en région parisienne. Cependant, c’est seulement à la sortie du morceau Sagacité de Douk Saga que le coupé-décalé se développe et se fait connaître au cours de l’année 2003. Il s’accompagne d’une danse avec des mouvements précis. En effet, la main droite représente le geste de « couper » alors que les jambes miment le fait de « décaler » en s’élançant vers l’arrière.

Le rythme du « coupé-décalé » découle de nombreuses influences. Il s’inspire notamment des musiques traditionnelles (comme le zouglou ivoirien ou le n’dombolo congolais) que les DJ mixent avec des rythmes propres aux scènes française et londonienne. À ces deux influences s’ajoutent une autre plus internationale : les rythmes électriques. Quant à la langue chantée dans le coupé-décalé, il s’agit du français ainsi que des langues locales ivoiriennes. Ces dernières peuvent servir comme revendication, utilisée en opposition à la langue française imposée lors de la période coloniale. En effet, le coupé décalé à la particularité d’être bien plus qu’un nouveau genre musical: il porte en lui des revendications politiques profondes et la promotion d’un nouveau mode de réussite pour les jeunes africains.

La signification du coupé-décalé

La crise de la Côte d’Ivoire favorisant l’apparition du coupé-décalé

Pour comprendre en quoi le coupé-décalé est politique, il est important de revenir sur le contexte de son apparition. S’il se crée dans les boîtes londoniennes et parisiennes, il se crée surtout à un moment où la Côte d’Ivoire connaît une période d’instabilité. Les mouvements indépendantistes présents au nord du pays prennent de plus en plus de place et L’État ne parvient plus à maintenir l’ordre, et la  cohésion sociale. Au début des années 1980, l’économie de la Côte d’Ivoire se fissure et la redistribution sociale ne fonctionne plus. La crise financière s’installe et la situation  politico-militaire s’empire. Les jeunes n’ont pas de perspectives  d’emplois et une partie des enfants-adolescents surnommés les nouchis ou les ziguéhis sont abandonnés par l’État. Ils se créent alors de nouvelles identités où la musique et le cinéma jouent un rôle important.

DJ Arafat est un bon exemple pour comprendre comment le coupé-décalé est utilisé politiquement. Issu d’une banlieue populaire d’Abidjan, le DJ a vécu dans la commune de Yopougon où il s’est « débrouillé » de ses 11 à ses 17 ans. C’est à cette période qu’il fait référence dans ces paroles « Avant, j’étais le petit nouchi dans la rue ô », dans sa chanson Peti Nouchi. Il est passé d’une catégorie sociale marginalisée par l’Etat,à un modèle à suivre pour les personnes s’identifiant à ses origines populaires. DJ Arafat utilise donc sa musique pour faire part de la frustration de tous ces nouchis et dénoncer leur disqualification sociale.

Sa trajectoire permet de comprendre l’importance des paroles du coupé décalé qui dénoncent les hommes politiques ouest-africains corrompus. Les artistes parlent ouvertement des problèmes de leur pays, cherchant le soutien de la population tout en ayant un rôle de pacificateur. En effet, ces revendications exprimées à travers l’art peuvent permettre l’ouverture de discussions évitant des révoltes violentes. C’est pourquoi, en 2004 Douk Saga a été décoré par le président à la télévision ivoirienne pour service rendu à la Nation.

Toutefois, si la crise ivoirienne joue un rôle important dans l’apparition du mouvement, c’est en Europe qu’il naît. C’est pourquoi, elle a aussi son rôle dans le coupé-décalé : reprendre le dessus sur le passé colonial.

S’enrichir en Europe pour faire profiter l’Afrique

Le « coupé-décalé » valorise le fait de partir à l’étranger et de revenir au pays une fois qu’ils ont fait fortune. En effet, le terme de « couper » renvoie à l’escroquerie en parler populaire ivoirien et « décaler » signifie prendre le large.

Ainsi, les coupeurs créent un idéal africain en lien avec les pays qui les ont colonisés. Cette relation existante entre ancien colon et ancien colonisé leur permettrait de tirer profit de la situation et le fait d’escroquer reviendrait en partie à reprendre son dû en Europe.

Si la notion de couper et donc d’escroquer semble assez évidente, elle n’est pourtant pas forcément assumée par les coupeurs. Le fait de profiter des richesses des pays européens pour revenir en Afrique après est clair, mais la manière dont on devient riche l’est moins pour certains coupeurs. Par exemple, Douk Saga réfute toute escroquerie lorsqu’il était en France alors qu’on le soupçonne de trafique de carte bleue par exemple. Pour autant, la notion de dette des pays colonisateurs envers l’Afrique est très importante dans ce genre musical : les coupeurs parlent de « réparations ». De plus, ce mouvement est aussi une opportunité de mondialiser l’Afrique qui rayonne par sa culture musicale.

La réussite d’un mouvement : une portée internationale

La promotion d’un nouveau mode de vie : l’opulence

Le coupé-décalé représente la vision d’une Europe africaine et permet aux jeunes de revoir l’Afrique comme un continent où l’ascension sociale peut exister. Cet espoir naît notamment à travers la promotion d’un nouveau mode de vie : l’opulence. En effet, ce genre musical promeut l’argent comme une réussite sociale. C’est la notion clé de « travaillement » qui permet de comprendre comment ce nouvel idéal se met en place. Le « travaillement » se définit par le fait de se faire beaucoup d’argent et en dépensant cet argent de façon ostentatoire principalement dans le monde de la nuit. Il devient un outil de légitimation : si un coupeur ne travaille pas en soirée, il est considéré comme un traître. Redistribuer sa richesse est aussi un point culminant du coupé-décalé : qu’elle soit redistribuée pour sa famille ou par le « travaillement ».

Investir le monde de la nuit est aussi une façon pour les jeunes de se poser sur la scène publique dans un endroit informel. Le coupé-décalé joue un rôle pacificateur en créant un collectif ayant pour activité commune de faire la fête. Les musiciens ont acquis une légitimité auprès des coupeurs leur permettant d’évoquer les problèmes de leur pays tout pacifiant les relations. Finalement, le monde de la nuit permet de revendiquer sans s’opposer frontalement à l’ordre établi de se revendiquer nationaliste et africaniste. Les textes appellent à la célébration de l’africanité tout comme la forme des chansons qui combinent les rythmes, les références aux héros ainsi que la langue.

La réussite de ce nouveau style musical ne se cantonne pas seulement à la promotion d’un nouveau mode de vie. Sa réussite se traduit également par son rayonnement à l’international.

Un rayonnement international

Lorsque le coupé-décalé apparaît, le mouvement prend la place de la musique congolaise qui dominait le continent africain depuis une vingtaine d’années. Des musiciens renommés dans tout le continent s’approprient ce nouveau style musical comme Alain Tchamgoué au Cameroun qui sort le titre « Fatigué » ou encore le congolais Djunny Clauve, star du soukouss et du n’dombolo sort « On va s’amuser ».

Le caractère pacificateur du coupé-décalé s’exporte dans certains pays africains. C’est le cas notamment au Burkina Faso ou en 2012 par exemple, lors de la campagne électorale. Dans la ville de Jiebuye, un jeune homme s’est adressé aux hommes politiques en chantant sur du coupé-décalé, soutenu par d’autres membres de la ville ayant dansé avec lui.  Dans cette même ville, une chanteuse utilise le même registre pour dénoncer l’absence de considération des candidats pour les élections. Ces deux personnes ont décidé d’utiliser ce genre musical pour dénoncer les candidats du parti considérés comme des voleurs, qui mentent pour partir avec l’argent des communes.

Toutefois, ce genre musical, cette danse peut aussi être repris pour revendiquer un renversement de l’ordre par la force comme c’est le cas des Kuluna issus de la République démocratique du Congo. À travers leurs chorégraphies et leurs paroles, ils promeuvent l’image de l’ « homme fort », valorisant l’usage de la force dans la société.

Ainsi, le coupé-décalé a été interdit dans le pays, visant notamment des musiciens comme Koffi Olomide par exemple. L’objectif était de pacifier les mœurs et de les assainir.

Pour conclure, le coupé-décalé est un mouvement pacifique et pacificateur. Sa réussite se traduit notamment par la promotion d’un nouveau mode de vie, par l’espoir qu’il peut susciter dans le continent africain. Enfin, il permet à l’Afrique de rayonner culturellement grâce à sa musique dans le monde entier.


PAIGNEAU Orlane – Master 1 de Science Politique, Paris 1 Panthéon-Sorbonne – Membre actif au sein d’ESMA 

Bibliographie

Delphine Abadie « Déchiffrer les signes du monde qui vient », Théologiques, volume 28, numéro 2, 2020, p26-43 ; consulté le 29/03/2022 : https://id.erudit.org/iderudit/1080011ar

Kohlhagen Dominik, « Frime, escroquerie et cosmopolitisme. Le succès du « coupé-décalé » en Afrique et ailleurs », Politique africaine, 2005/4 (N° 100), p. 92-105. DOI : 10.3917/polaf.100.0092. URL : https://www-cairn-info.ezpaarse.univ-paris1.fr/revue-politique-africaine-2005-4-page-92.htm

Manetta Delphine, « Le don et la « foutaise ». Une analyse de chants dans la campagne électorale de novembre 2012 dans des villages jàana (Burkina Faso) », Cahiers d’études africaines, 2020/1 (n° 237), p. 7-30. DOI : 10.4000/etudesafricaines.28850. URL : https://www-cairn-info.ezpaarse.univ-paris1.fr/revue-cahiers-d-etudes-africaines-2020-1-page-7.htm

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :