Point Histoire : le Sénégal

Le Sénégal

Comme vous l’aurez deviné, c’est le Sénégal que nous mettons à l’honneur pour le mois de mars. ESMA vous invite à revenir sur l’histoire du grand Empire du Djolof !

L’Empire du Djolof

Le Djolof est un ancien empire situé dans l’actuel Sénégal, qui fut fondé au XIIIème siècle par Ndiadiane Ndiaye, le premier bourba (roi). Le Djolof est l’un des grands États Musulmans médiévaux d’Afrique de l’Ouest. 

Histoire de l’empire

L’Empire est issu d’une union volontaire entre les États du Cayor, Baol, Waalo, Sine, Saloum, une partie du Fouta-Toro et du Bambouk. Union dans laquelle nous retrouvons divers peuples comme les Toucouleurs, Peuls, Sérères, Soninkés et Maures. Ces derniers vont finir par créer une culture homogène et parler une langue commune. Ainsi, ils forment le peuple Wa-Laf, Wa signifiant « ceux venant », nous obtenons alors « ceux venant du pays de Laf ».   

Après avoir rayonné jusqu’au milieu du XVIème siècle, l’Empire s’affaiblit en 1549, avec la mort de l’empereur Lélé Fouli Fak Ndiaye, tué lors de la bataille de Danki. Les régions qui composaient l’Empire vont commencer à prendre progressivement leur indépendance, jusqu’à réduire l’Empire à un État de royauté. Par ailleurs, l’Empire du Djolof vivait du commerce transsaharien et l’une des causes de son éclatement est l’enrichissement des royaumes qui le composaient à travers ce commerce. Cela leur a donc permis d’acquérir une puissance économique et finalement de se libérer de l’emprise de l’Empire. 

Dans la seconde moitié du XIXème siècle, les colons français vont annexer les royaumes du Sénégal, le Djolof sera le dernier à être annexé avec le Bourba final, Alboury Ndiaye, sous l’impulsion de Louis Faidherbe.  

Une organisation sociale hiérarchisée 

La structure de la société durant l’Empire Djolof est hiérarchisée. C’est une structure divisée en castes qui ont chacune des rôles bien définis. Au sommet de cette hiérarchie, nous retrouvons les Gor (nobles) et parmi eux les Garmi qui constituent l’aristocratie éligible pour diriger le Royaume. Ils détiennent tous les deux le pouvoir temporel et politique. Ensuite, nous avons les Nye Nyo qui sont des forgerons et artisans ; et enfin nous avons les Griots et les Diamés qui sont des anciens esclaves. 


Marie Éléonore Madouka
L1 science politique, Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre active chez ESMA

Bibliographie 


Sandro CAPO CHICHI, L’Empire de Djolof Nofi, consulté le 17/02/2021

URL: https://www.nofi.media/2018/02/lempire-de-djolof/15643

Empire du Djolof : Quand Sénégal et Gambie ne faisaient qu’un,ROOTS Magazine,  Édition ROOTS n°22, consulté le 17/02/2021

URL :  https://rootsmagazine.fr/empire-djolof-senegal-gambie-ne-faisaient-quun/

Du royaume de Djolof, naît le Wolof,  consulté le 17/02/2021

URL: http://paysdelaterenga.over-blog.com/2014/06/du-royaume-de-djolof-nait-le-wolof.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :