Point présentation : l’Afrique du Sud

l’Afrique du Sud

Cap sur l’Afrique du Sud pour le mois de décembre !

Géographie

État d’Afrique australe, la République d’Afrique du Sud est un très grand pays divisé en 9 provinces : l’Eastern Cape (le Cap oriental), le Northern Cape (le Nord-du-Cap), le Western Cape (Cap occidental), le Free State (Etat Libre), le Gauteng, le Kwazulu-Natal, le Limpopo, le Mpumalanga et le North West (province du Nord-Ouest). Elle possède une superficie totale de 1,2 millions de km2 pour une population totale de 60 millions d’habitants. 

La devise de l’Afrique du Sud en lxam est : !ke e: ǀxarra ǁke ce qui signifie “L’unité dans la diversité”, et sa fête nationale est le 27 avril en commémoration des premières élections multiraciales de 1994 et de la fin de l’apartheid. L’Afrique du Sud compte 11 langues officielles : le zoulou, le xhosa, le sesotho, le setswana, le siswati, le tshivenda, le ndebele, le sepedi, le xitsonga, l’afrikaans et l’anglais. 

L’Afrique du Sud est limité au nord-ouest par la Namibie, au nord par le Botswana, au nord-est par le Zimbabwe, à l’est par le Mozambique et le Swaziland. Au sud-est, l’Afrique du Sud est bordé par l’océan Indien et à l’ouest par l’océan Atlantique. L’Afrique du Sud est membre du Commonwealth. Le pays possède 3 capitales : Pretoria, sa capitale administrative, Bloemfontein, sa capitale judiciaire et Le Cap, sa capitale législative.

Les groupes ethniques les plus importants sont d’abord les Zoulous (22,5 %) se trouvant à l’Est du pays. Ils côtoient les Xhosa (15,6%) qui se trouvent également dans la même région, suivis par les Pedi ou Sothos du Nord (8,9 %), les Sothos du Sud (7,4 %) et les Afrikaners (6,7 %). Il existe aussi de petites minorités tamoules, chinoises, arabes, coréennes, françaises, portugaises…

Emblèmes

Les Sud-Africains ont pour emblème un animal représentatif de leur pays : le springbok. Le springbok (Antidorcas marsupialis) est une antilope sauteuse d’Afrique australe dont le nom afrikaans signifie : « spring » (sauteur, qui saute) et « bok » (bouc) ; ou euchore, gazelle à poche dorsale de par son aptitude à exécuter de grands bonds.

Ceci est le blason de l’Afrique du Sud :

Source de l’image : “armoirie Afrique du Sud” : https://pixabay.com/fr/vectors/search/armoirie%20afrique%20du%20sud/?manual_search=1

Nous pouvons retrouver la devise E:/xarra//ke !ke écrite dans une langue qui est aujourd’hui disparue, la langue Khoisan du peuple /Xam, elle signifie : « Les gens divers s’unissent ». 

  • Les défenses de l’éléphant en jaune symbolisent la sagesse et la force. 
  • Les épis de blé : la fertilité, le développement, la nourriture et l’agriculture.
  • Les deux silhouettes humaines sur le bouclier s’inspirent des images préhistoriques du Linton Stone, une grotte mondialement célèbre dont les parois sont couvertes d’art préhistorique Sud-Africain. Ils sont représentés dans une attitude de salutation pour symboliser l’unité et l’humanité.
  • La lance et le sceptre symbolisent la défense et l’autorité mais aussi la paix.
  • La fleur de proteaceae désigne la beauté de l’Afrique du Sud et la poursuite de la Renaissance africaine.
  • Le serpentaire représente la protection de la nation contre ses ennemis.
  • Le soleil représente la splendeur, la lumière et la promesse de la renaissance. 

Drapeau

Il s’agit de l’ancien drapeau de l’Afrique du sud. De 1928 à 1994, l’Afrique du Sud avait pour emblème national les trois bandes horizontales orange, blanche et bleue, avec sur la bande blanche centrale les drapeaux britannique, de l’ancienne république du Transvaal et de l’ex-Etat libre d’Orange. Ce drapeau symbolise l’union des communautés blanches, afrikaner et anglophones. Il a fini par être associé au régime d’apartheid de ségrégation raciale, mis en place à partir de 1948.  

Aujourd’hui, le drapeau de l’Afrique du Sud est l’emblème national de la République d’Afrique du Sud. En vigueur depuis le 27 avril 1994, date des premières élections nationales non raciales que connaît le pays, il reflète un État-nation reconstitué, il marque l’avènement d’une Afrique du Sud mélangée. Les couleurs pourrait représenter :

  • le bleu pour le ciel 
  • le vert, la terre africaine
  • le blanc, les natifs européens
  • le noir, la population noire 
  • le jaune, pour les minéraux notamment l’or
  • le rouge, le sang versé pendant les conflits internes 
  • le « Y » renversé symbolise la jonction et l’union de toutes ces composantes

Economie et Histoire

La monnaie officielle de la République d’Afrique du Sud est le rand (ZAR), 1 rand équivaut à 0,056 euro. L’Afrique du Sud est la deuxième plus grosse puissance économique d’Afrique en termes de PIB, il est considéré comme le plus industrialisé et comme celui ayant les technologies les plus avancées du continent. Le pays est connu notamment pour son histoire marquée par la forte ségrégation raciale subie par les Noirs. Il s’agit en fait d’une véritable politique de discrimination envers ces derniers qui ont été tenus à l’écart de la vie économique de l’Afrique du Sud, entre les années 1950 et 1990, et expédiés dans des territoires nouvellement formés, des bantoustans, contrôlés à 80% par les Blancs.

La politique de l’apartheid apparue vers la fin des années 1940 a été mise en place pour assurer une séparation raciale entre la classe blanche dominante et la classe noire. Plus précisément, ce terme signifie en fait la préservation de la suprématie blanche. C’est au début des années 1990 que les dirigeants sud-africains décident de mettre un terme à cette politique.


Bibliographie  


Tabono Kebe, Étudiante en L1 Gestion à Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre active chez ESMA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :