La reine du Taarab tanzanienne

 

BI KIDUDE

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Fatuma binti Baraka, plus connue sous le nom de Bi Kidude (qui signifie « petite mamie » en kiswahili), est une légende de la musique taarab, genre populaire en Tanzanie, au Kenya et dans les îles Comores. Inspiré des musiques de la région des Grands lacs, d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient et du subcontinent indien, le taarab est très prisé à Zanzibar où est née Bi Kidude aux alentours de 1910.

À l’époque où la chanson était considérée comme un domaine d’hommes uniquement, Bi Kidude rencontre Siti binti Saad, surnommée la mère du taarab, qui la prend sous son aile et lui fait découvrir sa passion pour la musique. La jeune chanteuse commence alors les représentations musicales dans toute l’Afrique de l’Est et ce pour le plus grand bonheur du public qui loue sa voix puissante capable de monter très haut dans les aigues.

Ses performances musicales lui valent le prix World Music Expo (Womex) en 2005 qui récompense sa brillante contribution à la culture de Zanzibar.

Son ami et cinéaste britannique Andy Jones immortalisera à la fin de sa vie le parcours de la diva dans un documentaire qu’il intitule « As old as my tongue », en référence à l’âge de Bi Kidude qui continuait à chanter malgré ses problèmes de santé. Elle est décédée le 17 avril 2013, à l’âge de 103 ans.

Liens Youtube de quelques-unes de ses performances :

Bi Kidude – Muhogo wa Jang’ombe

Bi Kidude –Alaminadura

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :