Point présentation : l’Égypte

 

Comme vous l’aurez deviné, c’est l’Égypte que nous mettons à l’honneur en ce mois de février. ESMA vous présente ce magnifique pays !

 

Présentation de l’Egypte

 

Source : carte-drapeaux-egypte.jpg

L’Egypte en quelques données

L’Egypte, ou République arabe d’Egypte, est un pays africain dont la position géographique est particulièrement stratégique puisque situé au “carrefour de trois continents et de deux mers reliées par le canal de Suez”. D’une superficie de plus d’un million de kilomètre carré, l’Egypte est un des pays frontalier du Soudan au sud, de la Libye à l’ouest, de l’État d’Israël et des territoires palestiniens à l’est. Cette position a notamment permis à ce pays d’avoir une place centrale au sein des questions géopolitiques régionales. 

En 2018, l’Egypte comptait une population de 98 millions d’habitants dont près de 22 millions résidant au Caire, la capitale. Les autres villes principales sont Alexandrie avec ses 4,1 millions d’habitants, Port-Saïd, Assiout, Louxor. 

La principale religion pratiquée par la population égyptienne est l’islam sunnite. Le christianisme, bien que largement minoritaire est également pratiqué par environ 10 % de la population, appartenant principalement à l’Église copte. 

Avec un produit intérieur brut de 256 milliards de dollars en 2016-2017 (250 milliards de dollars en 2018), l’Egypte est la deuxième économie du continent. Comme le relève le site France Diplomatie, l’économie est principalement basée sur les secteurs manufacturier (16 %), immobilier et de la construction (15 %), du commerce de gros et de détail (13 %), des secteurs extractif (12 %), ainsi qu’agricole, forestier et de la pêche (11 %), même si le secteur informel reste particulièrement important (équivalent de 40 % du PIB). Le tourisme, bien que drastiquement diminué à la suite du début de la révolution égyptienne débutée en 2011, conserve une place primordiale dans l’économie égyptienne. Le site journalistique Le Monde Arabe souligne ainsi que l’Organisation mondiale du tourisme a relayé le fait que l’Egypte devrait, en 2020, accueillir “15% de plus de touristes par rapport aux 13 millions de visiteurs enregistrés par le pays en 2019”. De nombreuses personnalités ont également aidé à mettre en avant la culture Égyptienne. Ecrivains, réalisateurs, musiciens, ou encore acteurs, tel que Omar Sharif, sujet du futur point culturel publié dans le mois, ont ainsi, permis une sorte de démocratisation culturelle égyptienne. 

L’Egypte en quelques points historiques 

Dotée d’une riche histoire, l’Egypte s’est peu à peu construite. De l’Egypte pharaonique dès 3150 avant notre ère à la proclamation de la République d’Egypte en 1953, en passant notamment par les conquêtes arabes entre 640 et 642. La domination ottomane sur le pays, le règne de Mehmet Ali qui dirige l’Egypte entre 1805 et 1848 et le protectorat anglais officiellement établi en 1914 sont des moments historiques particulièrement importants. Vous allez d’ailleurs pouvoir en connaître davantage sur le règne de Mehmet Ali grâce à l’article Point historique que vous aurez l’occasion de découvrir dans quelques jours. 

A partir du 25 janvier 2011, l’Egypte, de concert avec d’autres pays du continent africain et au delà, a connu des mobilisations sociales et politiques conduisant, en février de la même année à la démission du président d’alors, Hosni Moubarak. En janvier 2012, des élections législatives ont été organisées où le parti des Frères musulmans est sorti vainqueur. S’ensuit l’élection présidentielle, remportée à 51,7% des voix par Mohamed Morsi, le 18 juin 2012 face à l’ancien Premier ministre d’Hosni Moubarak, Ahmed Chafik. Les nouvelles élections n’ont néanmoins pas été suffisantes pour apaiser le peuple égyptien qui s’est à nouveau particulièrement mobilisé en 2013 conduisant à une seconde destitution, cette fois, celle de Mohamed Morsi, le 3 juillet 2013. C’est finalement le 8 juin 2014 qu’un nouveau président a été investi par le gouvernement de transition, Abdel Fattah Al Sissi, ancien militaire égyptien, réélu avec près de 97% des voix le 2 avril 2018. 

Concurremment à ces bouleversements politiques, une nouvelle Constitution a été adoptée par référendum, dont le taux de participation s’élevait à 38,6%, les 14 et 15 janvier 2014, avec un taux d’approbation de 98,1 %. 

original
Marie Desplains, L2 Droit philosophie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :