Point historique : le Cap-Vert

Comme vous l'aurez deviné, c'est le Cap-Vert que nous mettons à l'honneur en ce mois de mai. ESMA vous présente ce magnifique pays ! Amilcar Cabral - Destin d’un penseur révolutionnaire panafricain    « S’il y eut, dans les luttes de libération de l’Afrique, un intellectuel capable de combiner la profondeur et le brio des choses... Lire la Suite →

Le royaume de Dahomey

 Le royaume de Dahomey   Naissance    La période préhistorique du Dahomey est marquée par une différenciation géographique et culturelle entre le Nord et le Sud. Au Nord, les traces nous viennent des pierres et des fossiles tandis que les territoires du Sud, à dominante forestières, ne fournissent pas de vestiges. Par ailleurs, les groupes... Lire la Suite →

Point historique : l’Eswatini

Comme vous l'aurez deviné, c'est l'Eswatini que nous mettons à l'honneur en ce mois d'avril. ESMA vous présente ce magnifique pays ! Mswati III : portrait du dernier monarque absolu   Anciennement connu dans le monde sous le nom de Swaziland, l’Eswatini est la dernière monarchie absolue d’Afrique. À la tête de ce pays de... Lire la Suite →

Liens culturels entre Mayotte et les Comores

Liens culturels entre Mayotte et les Comores   Les relations entre Mayotte et Les Comores sont couramment évoquées comme conflictuelles. Les tensions opposant l’archipel de la République des Comores à son ancienne circonscription sont dues au rattachement de Mayotte au territoire national de l’Etat français, depuis 2011. Les Mahorais sont perçus par les Comoriens comme... Lire la Suite →

Série de trois articles sur Mayotte : Point historique 

Histoire des relations entre l’Union des Comores et la France hexagonale Introduction L’histoire se lit de deux manières lorsque l’on raconte celle entre l’Union des Comores et la France hexagonale. D’un côté, certains diront que les Comores sont un archipel constitué de quatre îles : Grande Comore (Moroni), Anjouan (Mutsamudu), Mohéli (Fomboni) et Mayotte (Dzaoudzi).... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑